salam
ActualitésSociété
A la Une

Pont à péage de Marsassoum : Les usagers réclament la baisse des tarifs

Le pont à péage de Marsassoum (c’est une ville et une commune de Casamance, située sur la rive gauche de la Soungrougrou) est mis en  marche depuis hier lundi. Les habitants de cette localité ont déploré la cherté des tarifs du péage et ont demandé à l’Etat du Sénégal de les revoir ou mieux encore à les baisser.

Le pont de Marsassoum fait une longueur de 485 mètres et le coût de l’ouvrage est estimé à « 20 milliards de francs Cfa ». Selon le maire sortant Seny Mandiang, l’ouverture à la circulation de cette infrastructure permettra considérablement d’alléger la souffrance des populations.« Le pont va booster le développement économique local de Marsassoum. Vous voyez déjà ce qui se passe, Marsassoum deviendra le plus grand carrefour de toute la Casamance naturelle», a-t-il expliqué. Toutefois, M. Camara, habitant de la commune Marsassoum, comme beaucoup d’autres, a déploré la cherté des prix fixés pour les usagers. D’après M. Camara, l’Etat doit revoir  les tarifs et les fixer comme suit : les mo­tos 200 francs, pour les voitures 500 francs. « Même pour les gros camions, on n’a qu’à fixer leur tarif de passage à 5000 francs », a suggéré le sieur Camara.

Pour rappel, Dame Kébé, ingénieur ouvrage chez Novia, a révélé que  pour le moment, les tarifs du pont sont à « 500 francs pour les motos, 2000 francs pour les petits véhicules, trois mille pour les camionnettes et les minibus et 15 000 pour les gros-porteurs et gros bus ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité