salam
ActualitésPolitique
A la Une

Meeting d’investiture :La démonstration de force de Cheikh Bakhoum pour Grand-Yoff

C’est la vision d’une commune futuriste que le candidat de «Benno» à Grand-Yoff présente à la vue de ses concitoyens dont il réclame les suffrages. Très différente du Grand-Yoff actuel.

Candidat de Benno bokk yaakaar (Bby) à Grand-Yoff pour les prochaines Locales, Cheikh Bakhoum, a présenté un ambitieux programme pour changer le visage de cette commune. Lors du meeting de présentation dudit programme, le directeur de l’Adie est revenu sur les grands axes de son projet. Sur la question de l’emploi, il promet «une politique innovante et hardie» permettant de créer «les conditions pour que des opportunités se développent à Grand-Yoff pour les personnes en âge de travailler».
Ainsi, Cheikh Bakhoum veut mettre «en place la maison communale de l’Emploi». Celle-ci, explique-t-il, sera le «point d’entrée de proximité pour tous les candidats à l’emploi et à l’auto-emploi». Et M. Bakhoum d’ajouter : «Les accompagnements personnalisés permettront d’accroître l’employabilité des jeunes tout en créant le cadre de mise en cohérence de l’ensemble des dispositifs d’appui auxquels ils ont droit via des organismes comme la Der, l’Adepme, le Fongip…» Le candidat à la mairie de Grand-Yoff compte aussi sur le partenariat public-privé pour trouver une solution à la question de l’emploi des jeunes. A ce propos, il propose «la mise en place du Grand-Yoff Business Hub. Ces 4 tours à usage de bureaux seront une initiative d’investissement communal qui exploitera divers modes de partenariat public-privé pour permettre aux entreprises locataires de bénéficier d’avantages concurrentiels très forts (réduction des charges locatives et frais généraux pouvant aller jusqu’à 75%) sous réserve de respect d’un contrat de performance impliquant, entre autres, le recrutement d’habitants de notre commune».
Au total, à en croire Cheikh Bakhoum, «cette approche vise l’accompagnement de 50 000 jeunes à horizon 2027 ainsi que la création d’au moins 1000 emplois directs, notamment par l’implantation de 300 entreprises au sein de la commune». En outre, l’action sociale, l’éducation, le cadre de vie et la sécurité figurent parmi les axes importants du programme du candidat de Bby à Grand Yoff. S’agissant de ce point, M. Bakhoum veut «faire de Grand-Yoff, la commune la plus sûre du Sénégal en 36 mois».
Soutenant que «cette promesse n’est pas démagogique», il compte sur la «collaboration avec le ministère de l’Intérieur» pour multiplier «par 4 les effectifs de police intégrés au nouveau commissariat» et mettre en place le Pc «Vigy-Vigilance Grand-Yoff». «Les caméras de surveillance et l’accroissement substantiel des points lumineux combinés à l’action des brigades de quartier changeront complètement la donne et l’image de notre commune», a-t-il dit. Assurant que ce programme est faisable, Cheikh Bakhoum estime qu’il leur «faudra simplement mobiliser des atouts qui ont cruellement manqué à la tête de cette commune ces 25 dernières années : la vision et la compétence». Pour gagner la confiance des habitants de cette localité, le directeur de l’Adie compte engager avec ses colistiers, «une phase intense d’explication de la cohérence globale de ce programme» dans chacun de leurs quartiers.
Faisant savoir que ce projet est celui des habitants de Grand-Yoff, il leur demande de le porter à la tête de cette mairie. «Il faut maintenant qu’une vague puissante se lève, que vous vous mobilisiez comme un seul homme pour défendre votre projet», a-t-il appelé.

lequotidien

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité