salam
ActualitésFait divers
A la Une

Détention et usage de drogue : 5 jeunes dont 3 lycéennes de 19 ans arrêtés

5 jeunes dont 3 lycéennes de 19 ans arrêtés en possession de haschisch et de comprimés de Rivotril, ont été jugés, mercredi par le tribunal des Flagrants délits de Dakar pour détention et usage de drogue.

Ces filles ont eu la malchance d’être arrêtées lors d’une altercation qui opposait Mariama Diagne à Astou Niass Bar. Ces dernières se trouvaient sur les lieux avec leurs amis, Naïf Moustapha et Aïssatou Diène. Hélas, le hic dans cette affaire, c’est qu’ils étaient tous en état d’ivresse. Mais, comme la bagarre qui les opposait ne prenait pas fin, un agent de la force publique en service vers le rond-point Sedima-Jaxaay a informé les éléments de la brigade de recherches. Ces derniers ont rappliqué avant de les conduire au commissariat.

Toutefois, la fouille corporelle qui a été effectuée sur Aïssatou Diene a été fructueuse, car elle avait en sa possession des brins de haschisch contenus dans son porte-monnaie en plus d’une plaquette de comprimés Rivotril. Cuisinée, elle reconnaît la détention de ces stupéfiants. Avant de préciser que toutes les quatre revenaient d’une maison qui se trouvait à la cité Teranga. Elle précise ainsi que c’est un certain Boubacar, propriétaire de ladite maison, qui lui a cédé ladite drogue pour sa consommation avec ses amies.

Nantis de ces informations, les agents interpellateurs n’ont pas tardé à se rendre dans cette maison avec les lycéennes et leur acolyte Naif Moustapha. Une fois à l’intérieur, les policiers ont découvert dans la chambre qui appartenait nommé Aboubecrine Sadikh Diagana du matériel servant à fumer du Chicha, une barre de haschisch d’environ 20 grammes et trois plaquettes de comprimés Rivotril dont une vide et une autre entamée. Lorsqu’il a été entendu, Aboubecrine Sadikh Diagana a révélé que ces stupéfiants lui appartenaient.

Ainsi, les 5 prévenus à savoir Aïssatoủ Dièye, Astou Niass Bar, Mariama Diagne, Naif Moustapha et Aboubecrine Sadikh Diagana, après leur inculpation, ont été présentés hier au juge des flagrants délits de Dakar devant qui chacun a livré sa version des faits. En fin de compte, le tribunal les a tous condamnés à 15 jours ferme de prison, livre « Les Echos ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité