salam
ActualitésEconomie
A la Une

UEMOA – Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers : Badanam Patoki remplace Mamadou Ndiaye

Le Conseil des ministres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), qui a tenu une session extraordinaire, le jeudi 29 avril 2021, par visio-conférence, a nommé Badanam Patoki, Secrétaire général du ministère de l’Economie et des finances du Togo, président du Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (Crepmf) pour un mandat de trois ans.

Le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers a un nouveau pa­tron. Badanam Patoki vient d’être nommé à la tête du Crepmf par le Conseil des ministres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), qui a tenu une session extraordinaire, le jeudi 29 avril 2021, par visio-conférence à partir des locaux de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao). Le Secrétaire général du ministère de l’Economie et des finances du Togo, qui devrait prendre fonction le 1er mai 2021, remplace à ce poste le Sénégalais Mamadou Ndiaye.
Prenant acte de la fin du mandat de trois ans de ce dernier, la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Uemoa avait, lors de sa 22e session ordinaire tenue le 25 mars 2021, félicité Mamadou Ndiaye, président sortant du Crepmf, pour «les résultats remarquables obtenus, no­tam­ment dans la contribution du marché financier ré­gio­nal au financement des économies».
Le tout nouveau patron de cet organe de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa) ne de­vrait, sans doute, pas faire moins.
Basé à Abidjan, le Crepmf «a été créé le 3 juillet 1996 par décision du Conseil des ministres de l’Union, dans le cadre de la mise en place du marché financier régional dont il assure la tutelle.
Il est chargé d’une mission générale de protection de l’épargne investie en valeurs mobilières et en tout autre placement donnant lieu à une procédure d’appel public à l’épargne dans l’ensemble des Etats membres de l’Union».
Lors de sa session extraordinaire, le Conseil des ministres de l’Uemoa a, par ailleurs, nommé le Nigérien Mamadou Diop au poste de vice-gouverneur de la Bceao pour un mandat de 5 ans, à compter du 1er mai 2021.
Le Conseil des ministres de l’Uemoa a procédé également, «à la modification des dispositions pertinentes des Statuts de la Banque ouest-africaine de développement (Boad) en vue de la nomination d’un second vice-président».
Ces décisions prises par le Conseil des ministres s’inscrivent dans le cadre des orientations de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine qui ont été formulées lors de la 22e session ordinaire dernière.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité