salam
ActualitésAfrique
A la Une

Au Tchad, la junte nomme un gouvernement de transition

Deux semaines après la mort du président Idriss Déby, la junte a nommé un gouvernement de transition avec un opposant historique au ministère de la justice.

La junte au pouvoir au Tchad depuis la mort du président Idriss Déby, le 20 avril, a nommé un gouvernement de transition, dimanche 2 mai, a annoncé, à la télévision d’Etat, le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna.

Mahamat Idriss Déby, fils du défunt président, qui a pris la tête d’un conseil militaire de transition, a nommé par décret quarante ministres et secrétaires d’Etat. Il avait nommé, lundi 26 avril, Albert Pahimi Padacké au poste de premier ministre de transition. Dernier premier ministre d’Idriss Déby avant que ce dernier ne supprime le poste en 2018, Albert Pahimi Padacké avait promis un « gouvernement de réconciliation nationale » et avait lancé de « larges consultations » durant la semaine en vue de proposer des noms au président du conseil militaire de transition.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité