salam
ActualitésPolitique
A la Une

La réplique cinglante du ministre Cheikh Oumar Hanne au SUDES

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (Mesri) est sorti de son mutisme pour apporter une réponse cinglante au Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal(Sudes), à propos des cinq points mentionnés dans son préavis de grève déposé le 21 avril 2021.

S’agissant de l’abrogation ou de la modification substantielle de la loi 2015-26 relative aux universités publiques, Cheikh Oumar Hann et ses collaborateurs informent les syndicalistes que le processus devant aboutir à la signature des décrets par l’autorité compétente, suit son cours normal.

Et leur annoncent au passage de l’existence d’une Direction de l’Enseignement supérieur privé (Desp) logée au sein de la Direction générale de l’Enseignement supérieur (Dges), depuis avril 2011. En ce qui concerne le Plan Marshall de recrutement réclamé par le Sudes, soutiennent nos confrères de « L’As », le Mesri a indiqué avoir autorisé en 2020, sur fonds propres, la création de 200 nouveaux postes d’enseignants, en plus de ceux créés pour les besoins des nouvelles universités (UAM et USSEIN).

Sur le financement et l’équipement des laboratoires de recherche des Universités, le Mesri, dans le cadre du programme des 100 laboratoires décidés par le président de la République, indique qu’il est en train de finaliser leurs équipements.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité