salam
ActualitésSociété
A la Une

​Hôpital de Linguère: les dessous de la démission du directeur, Dr Abdou Sarr

Dr Abdou Sarr, directeur de l’hôpital Maguette Lo de Linguère où six (6) nouveaux nés sont morts calcinés samedi dernier, suite à un incendie qui s’est déclaré à la salle de l’unité néonatologie, a démissionné hier, mardi. Dans sa lettre adressée au président de la République, Macky Sall, qui l’a nommé à ce poste, Dr Sarr a fait savoir qu’il a pris cette décision pour mettre à l’aise aussi bien le chef de l’Etat, le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, le personnel de l’hôpital ainsi que sa famille.

Mais, selon L’Observateur, sa démission qui a surpris plus d’un cache mal une frustration. En effet, des sources du journal ont révélé que le désormais ex-directeur de l’hôpital Maguette Lo n’a pas senti le soutien de la hiérarchie. D’ailleurs, selon des indiscrétions, Abdoulaye Diouf Sarr ne l’a pas informé de sa visite effectuée à Linguère, le jour du drame. Pis, il ne lui a pas adressé la parole durant son séjour. Dans son discours qu’il a tenu également devant la presse, il n’a pas cité son nom, ne serait-ce que pour compatir à sa douleur.

Comme pour le menacer, le ministre avait, dans sa déclaration, soutenu que les « responsabilités seront situées à l’issue de l’enquête ».

Source A revient sur la vie du désormais ex-directeur de l’hôpital Maguette Lo. Nommé à la tête de l’établissement sanitaire en 2015, Dr Sarr s’est marié avec une femme gynécologue pour doter l’hôpital de gynécologue. Car, aucun gynéco ne voulait rejoindre le Djoloff.

Le jour du drame, Dr Sarr était parti en week-end, à Touba, auprès de sa première femme, dentiste de formation, rapporte la même source.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité