salam
ActualitésSociété
A la Une

Bébés morts à Linguère : Une maman raconte l’horreur

Maïmouna Sow a perdu son enfant dans l’incendie mortelle survenu au service de néonatalogie de l’hôpital Maguette Lô de Linguère.

Mariée depuis près de 8 ans, rapporte L’Observateur, elle confie qu’elle a fait trois avortements avant d’accoucher d’une fille prématurée (le bébé fait partie des victimes) vendredi dernier.

« Je fondais beaucoup d’espoir sur ma fille aînée. Je quittais, tous les jours, Barkédji pour venir à Linguère allaiter mon enfant. Le jour du drame, accompagnée par ma tante Boyo Sow, nous fûmes informés, à la porte de l’hôpital, que la salle des bébés prématurés avait pris feu », raconte-t-elle.

Maïmouna Sow de poursuivre : « La minute d’après, je me suis affalée, criant sans discontinuer. J’étais inconsolable. Je crains pour ma santé, car j’ai accouché par césarienne ».

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité