salam
ActualitésPolitique
A la Une

Grèves des transporteurs d’hydrocarbures: Cheikh Diop et compagnie rejettent la main tendue du gouvernement

Le Syndicat national des travailleurs du pétrole et du gaz du Sénégal/Force du changement (Sntpgs/Fc) a reconduit son mot d’ordre de 72 heures de grève décrété mercredi, suite à une rencontre avec leur le ministre du Pétrole et des énergies.

A l’issue de cette rencontre, plusieurs points ont été évoqués entre les deux parties. D’après Assane Fall, responsable section transports hydrocarbures, plusieurs accords leur ont été proposés. « L’indemnité de logement est fixée à 50.000 FCFA, les primes de risques à 50.000 FCFA. Pour l’indemnité de retraite, il est convenu de donner aux retraités 3 mois de salaire de plus, chose qu’on accepte pour le moment », a fait savoir M. Fall.

A l’en croire, sur le point relatif aux indemnités de logement, les négociations n’ont pas encore commencé car ils ont reçu une contre-proposition de la part du ministre. Des propositions non acceptées par les transporteurs qui disent « continuer leur grève jusqu’à l’obtention de gain de cause ».

« On ne peut pas l’accepter, ce qu’on leur a demandé est en porte-à-faux avec ce qu’ils ont dit. C’est pour cette raison que nous comptons poursuivre notre grève et revenir demain », a déclaré dans le journal L’As, un des transporteurs.

Les négociations débuteront le 28 avril en vue de trouver le meilleurs consensus. A noter que parmi les exigences des chauffeurs, figurent le retour du patronat sur la table des négociations et la formulation de contre-propositions par rapport à celles qu’ils sont faites. Ces deux points ont fait l’objet de négociation lors de cette rencontre et ont été acceptés par le patronat.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité