salam
ActualitésJustice
A la Une

Terrorisme: Imam Ndao va retourner devant le juge

Trois ans après la décision de la justice concernant l’affaire Imam Ndao, le dossier s’est retrouvé devant la cour d’Appel. Suite à la décision du parquet de s’opposer, à la décision du premier juge d’après une source judiciaire, l’avocat de Makhtar Diokhané, Me Alassane Cissé ainsi que d’autres de ses confrères ont formé un recours devant la cour d’Appel contre la décision de justice rendue par un tribunal.

Selon les informations de L’Observateur, le parquet s’est opposé à la décision du premier juge Samba Kane. Plusieurs condamnés ont aussi interjeté appel. En attente d’être enrôlées, les personnes ayant déposé un recours devant la cour d’Appel contre la décision du juge « peuvent se préparer à faire face à la justice ». En effet, leurs dossiers se trouveraient actuellement devant le Parquet général de la Cour d’Appel de Dakar.

Parmi les condamnés, figure Makhtar Diokhané, présumé cerveau de cette affaire. Il a écopé d’une peine de 20 ans de travaux forcés. D’après les informations du journal, il est connu des services de polices pour ses relations avec un groupe de terroristes. Plusieurs individus dont des femmes sont accusées d’avoir voulu installer une base djihadiste en Casamance afin d’établir un réseau ouest-africain étendu entre la Gambie, la Guinée ou la Guinée-Bissau. Les liens supposés avec des djihadistes étrangers ont été découverts sur les téléphones portables de certains accusés.

Le verdict au sujet de ce dossier de terrorisme a été rendu le 19 juillet 2018 avec des acquittements, dont celui d’Imam Alioune Badara Ndao qui a été condamné à un mois ferme de prison pour détention illégale d’arme, ainsi que d’autres condamnations allant de 5 à 20 ans de travaux forcés.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité