salam
ActualitésPolitique
A la Une

2 milliards de francs cfa de la Der pour les petites et moyennes entreprises touristiques

La Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER) et la Fédération des organisations patronales de l’industrie du tourisme du Sénégal(Fopits) ont signé, hier, une convention financée à hauteur de 2 milliards Francs CFA pour une durée de 5 ans.
Après avoir paraphé avec le ministère de tutelle, un pacte de stabilité sociale d’un montant global de 50 milliards, le sous-secteur du tourisme et de l’hôtellerie vient de signer, avec la Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER) une convention financée à hauteur de 2 milliards Francs CFA pour une durée
de 5 ans. La rencontre a eu pour cadre le siège de la DER sis au Point E à Dakar.
Ce partenariat, selon le président de la Fédération des organisations patronales de l’industrie du tourisme du Sénégal (FOPITS), va permettre de financer les micros et petites entreprises touristiques et hôtelières, les campements, les petits campements, les auberges et les agences de voyage dans une limite maximale de 50 millions.
Mamadou Racine Sy de souligner que ce financement s’adresse d’abord aux jeunes entrepreneurs du tourisme dont l’âge est limité à 40 ans. ‘’Nous nous félicitons de la signature de cette convention parce que cela  vient compléter le dispositif mis en place par le chef de l’Etat, le Président Macky Sall depuis le début de la crise pour permettre aux sites touristiques de rester debout’’, magnifie M. Sy.
Selon le patron des syndicats du tourisme, ce dispositif vient compléter tout ce qui a été fait pour l’ensemble de la chaîne de valeur du tourisme après les 15 milliards de prêt pour financer les (BFR) besoins en fonds de roulement, les 50 milliards annoncés par l’Etat mais qui ne sont pas encore décaissés pour financer la relance de l’investissement. Avec un allègement des conditions d’octroi du crédit, il est prévu un taux d’intérêt de 5% au lieu de 8 et un différé de 6 à 12 mois qui est en train d’ailleurs d’être négocié et qui peut aller jusqu’à 3 à 5ans. ‘’Il n’y’aura pas de garantie réelle pour ces crédits, mais une caution personnelle et solidaire. Ce sera très rapide puisque la (DER) est faite pour alléger les procédures et aller rapidement à l’essentiel. Ainsi ce sera accessible à tous et dans un délai très court’’, déclare Mamadou Racine Sy.
Pour sa part, Papa Amadou Sarr, Délégué général à la DER déclare que le tourisme mérite ce traitement d’autant que le secteur le plus touché par les impacts négatifs de la Covid.Il s’agit d’un secteur clé de l’économie sénégalaise qui concerne des jeunes et des femmes dans les zones touristiques. ‘’Sur la Petite côte, dans la région naturelle de Casamance, Ziguinchor, Sédhiou, Kolda, dans le centre du pays, Kédougou, Podor, Matam, nous avons des réceptacles qui permettent d’accueillir des Sénégalais et des étrangers.
Et avec la covid-19, nous avons vu que les entreprises ont été impactées. C’est pour cela, à la demande du président Racine Sy, nous avons décidé de mettre en place une ligne de crédit de 2 milliards de Francs CFA qui permettra à ses acteurs de pouvoir relancer leurs activités économiques dans les meilleurs délais’’, déclare Papa Amadou Sarr qui a  par ailleurs précisé que les financements seront disponibles dès le 1er mai.
Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité