salam
ActualitésInternational
A la Une

Projet de Super ligue : Florentino Perez et Andrea Agnelli, le « cerveau » et le « traître »

Dans la nuit de dimanche à lundi, douze clubs ont annoncé la création d’une Super ligue européenne semi-fermée pour concurrencer la Ligue des champions de l’UEFA. À l’origine de ce coup d’éclat, un duo d’hommes, Florentino Perez (Real Madrid) et Andrea Agnelli (Juventus Turin), qui devaient en être respectivement président et vice-président.

Si c’était un western, il pourrait être intitulé « Pour une poignée de dollars », l’histoire de deux hommes impitoyables qui, aux côtés de dix compagnons, prennent les armes face à l’UEFA et font sécession. Le pactole qui anime ces « Douze salopards » ? La perspective de gérer et de se partager les revenus issus de leur coup de force : tenter de supplanter la Ligue des champions de l’UEFA par une Super ligue européenne semi-fermée. Mais avant la grande bataille finale, une partie de leurs camarades se débine, les laissant seuls avec leur rêve de fortune rapide.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité