salam
ActualitésAfrique
A la Une

Mahamat Idriss Déby, fils du défunt président, en passe de devenir le nouvel homme fort du Tchad

Peu connu du grand public, le jeune général Mahamat Idriss Déby, qui apparaissait régulièrement aux côtés de son père Idriss Déby Itno dont il coordonnait la sécurité rapprochée au moindre déplacement, a pris mardi la présidence du Conseil militaire de transition. Il semble devenir le nouvel homme fort du Tchad.

La mort du président Idriss Déby Itno, survenue le 20 avril après avoir été tué dans des combats contre des rebelles, ouvre une période d’incertitude. Mais il semble que le général Mahamat Idriss Déby, 37 ans, un des fils du défunt président tchadien, ait d’ores et déjà pris les choses en main.

Ce dernier a nommé mardi les 15 généraux composant le Conseil militaire de transition (CMT) qu’il dirige pour une période de 18 mois avant des élections qu’il a promises, selon un décret qu’il a signé. « Le décret n°1 du président du Conseil Militaire de Transition, Mahamat Idriss Déby, porte désignation des 15 membres du CMT », lit-on dans ce décret dont l’AFP a obtenu une copie, et signé par le fils du défunt Idriss Déby Itno. S’ensuivent, en plus du sien, les noms de 14 généraux connus pour être dans le cercle des plus fidèles du chef de l’État mort de ses blessures la veille.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité