salam
ActualitésEnvironnement
A la Une

BIOSPHÈRE: Le Parc National Suisse parmi les meilleures réserves du monde

L’Union internationale pour la conservation de la nature a admis le Parc National Suisse, dans les Grisons, sur sa Liste verte reconnaissant les sites les mieux gérés de la planète.

Le Parc National Suisse devient le premier site helvétique figurant sur la Liste verte de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Cette liste recense les aires protégées et conservées les mieux gérées de la planète.

«Les sites admis sur la Liste verte de l’UICN se sont distingués par une gestion exemplaire, une gouvernance équitable et un engagement à long terme en faveur d’une conservation réussie», a déclaré le directeur général de l’UICN, Dr Bruno Oberle. «Des aires protégées et conservées efficaces sont essentielles si nous voulons mettre un terme à la perte dramatique de vie sur Terre à laquelle nous assistons.»

Sept nouveaux sites français et 2 italiens

La Suisse n’est pas le seul pays à voir un de ses parcs être certifié par l’UICN. Sept nouveaux sites français intègrent également cette liste, ce qui porte le total du pays à 22, soit le nombre le plus élevé au monde à ce jour. On y retrouve notamment la réserve naturelle nationale des Contamines-Montjoie dans les Alpes ou encore celles du Haut-Giffre et des Aiguilles Rouges.

Deux sites italiens ont aussi été nouvellement ajoutés, soit le parc national Arcipelago Toscano et le parc national Foreste Casentinesi, Monte Falterona et Campigna, tandis que le statut de liste verte du premier parc national du pays,Gran Paradiso, a été renouvelé. L’UICN a renouvelé le statut de deux parcs nationaux en Corée du Sud.

«Nous sommes encouragés par le fait qu’un nombre record d’aires protégées et conservées se soient nouvellement qualifiées pour le statut convoité de Liste verte de l’UICN, démontrant leur efficacité à offrir des bénéfices aux populations et à la nature.»

Pour pouvoir intégrer cette Liste verte, les sites candidats doivent faire preuve d’excellence sur la base d’une évaluation rigoureuse. Celle-ci comprend notamment 17 critères structurés en quatre composantes: bonne gouvernance, conception et planification robustes, gestion efficace et résultats effectifs en matière de conservation.

 

(comm/lti)

 

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité