salam
ActualitésInternational

Covid-19. Israël tombe le masque mais il reste les dégâts plus profonds

L’obligation du port du masque a été levée en Israël, ici à Tel Aviv.

Le pays vient de lever l’obligation du port du masque dans les rues. Mais il faut encore faire face aux séquelles cachées du Covid.

L’habitude sans doute : quelques masques étaient encore sur les visages dans les rues de Tel Aviv dimanche 18 avril au matin, alors que leur port obligatoire, passable jusqu’ici d’une amende de quelque 120 €, venait d’être supprimé. Une bonne nouvelle doublée du retour, le même jour, de tous les enfants à l’école. Plus de la moitié de la population est vaccinée, le nombre de cas chute et on commence prudemment à parler d’immunité collective : l’après-Covid se profile et l’exécutif israélien crie victoire.

« Alors que beaucoup de pays sont encore confinés, en Israël, nous sommes revenus à la vie grâce à la campagne de vaccination du Premier ministre », se félicitait dimanche 18 avril le ministre de l’Éducation Yoav Gallant en visite dans un lycée, dans la colonie en pleine expansion de Har Homa au sud de Jérusalem

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité