salam
ActualitésPolitique
A la Une

Aminata Mbengue Ndiaye : « Nous sommes plus pressés d’aller aux élections »

Prenant par dimanche à la rencontre des élus la grande coalition Benno Bok Yakaar (BBY, mouvance présidentielle), la secrétaire générale du Parti socialiste (Ps), Aminata Mbengue Ndiaye, a déclaré qu’ils sont « plus pressés d’aller aux élections ».

« Nous sommes plus près que quiconque pour aller aux élections. Ce n’est pas un débat. Il suffit juste de se rendre compte des réalisations faites au bénéfice des populations pour savoir qu’à notre niveau, rien ne nous effraie », a lancé celle qui dirige le Haut conseil des collectivités territoriales.

Elle a appelé ses camarades de la coalition Benno Bokk Yakaar à la « remobilisation au niveau des bases » car, elle estime qu « ‘il ne faut pas laisser de la place à cette opposition loin de faire peur au camp de la majorité présidentielle ».

Maire de Louga, commune du Nord du Sénégal, Aminata Mbengue Ndiaye a réitéré son engagement et celui de tout Benno Ak Tanor autour du président de la République et de la coalition Benno Bokk Yakaar.

Les parties présentent au dialogue politique ne sont toujours pas d’accord sur la date des prochaines élections locales. Après le vote par l’Assemblée nationale, vendredi dernier, de la loi portant report des élections locales, au plus tard le 31 janvier 2022, les partis politiques ont encore étalé leurs divergences sur la question jeudi, lors d’une réunion de la commission politique du dialogue national.

Durant cette rencontre, chacun des différents pôles a présenté un planning. Et l’opposition, qui avait envoyé un seul représentant, en la personne de Saliou Sarr, le coordonnateur de ses délégués, partage la même position que la Société civile sur la question. Leur planning était qu’on puisse organiser les élections locales au mois de décembre 2021.

Une proposition rejetée par le pôle de la majorité pour qui, il était impossible de tenir les Locales à cette date indiquée par l’opposition et la Société civile. Dans son planning, les représentants de la majorité estiment qu’il faut aller jusqu’au mois de janvier 2022 pour pouvoir organiser les élections locales.

Le groupe de la majorité a proposé deux dates, à cet effet, à savoir le 23 ou le 30 janvier 2022, pour tenir ces joutes électorales. Face à cette divergence sur la date des élections locales, un comité restreint, selon L’observateur a été mis sur pied pour essayer de rapprocher les positions.

Ledit comité se réunira, sauf changement, dans la semaine. En plus des représentants de la Société civile, de la Cena, du Cnra, chaque pôle y sera représenté par une personne. La date exacte des élections locales pourrait être fixée à l’issue de cette réunion.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité