salam
ActualitésEconomie
A la Une

Vélingara Bloqués à la frontière avec la Guinée Conakry : Les transporteurs sans faille avec Mansour

Les transporteurs qui étaient bloqués depuis 7 mois à la frontière entre le Sénégal et la Guinée Conakry remercient le ministre des Infras­tructures, des transporteurs terrestres et du désenclavement, et la direction générale des Douanes de leur permettre de retrouver leurs familles dans la quiétude. La douane leur a accordé de débarquer les marchandises dans le village de Kalifourou et d’attendre l’ouverture des frontières pour que leurs propriétaires guinéens viennent les récupérer.

Le village de Kalifourou, frontalier à la Guinée Conakry, a reçu hier le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement. Mansour Faye était dans ce village du département de Vélingara dans sa première étape d’une tournée en Casamance, visant à «superviser les travaux routiers dans la région et s’entretenir avec les acteurs». Ces derniers, avec lesquels Mansour Faye s’est entretenu à Kalifourou, sont principalement les transporteurs qui étaient bloqués dans cette localité depuis avril 2020, pour certains, du fait de la fermeture des frontières terrestres avec le voisin guinéen. Saliou Ngom, le chef de la gare routière de Kalifourou, a relaté le calvaire de ces transporteurs : «Depuis bientôt 1 an, il n’y a pas d’activité économique dans ce village. Nous avons reçu ces transporteurs ici et ils ne pouvaient pas poursuivre leur chemin. Ils ont tout perdu, confrontés qu’ils sont à la maladie et aux privations. Les moteurs des véhicules sont bousillés, les pneus aussi. Certains ont décidé de passer par le Mali pour rallier la Guinée. La population locale est aussi impactée, parce que vivant des activités connexes liées au trafic routier entre le Sénégal et la Guinée.» Mais cette situation relève du passé. Une solution provisoire a été trouvée. «Les transporteurs sénégalais en transit sont autorisés à débarquer leurs marchandises ici à Kalifourou, avec l’autorisation de la Douane. Marchandises que les propriétaires guinéens viendront récupérer quand la frontière sera ouverte», a dit le ministre Mansour Faye qui a remercié la direction générale de la Douane.
Une vingtaine de camions portant de la ferraille et du matériel de quincaillerie sont trouvés sur place, dans un site aménagé pour le débarquement de ladite marchandise. Les produits périmés sont jetés ou ont transité par le Mali avec tout ce que cela comporte comme surcoût pour la population guinéenne. Allez croire que la fermeture de la frontière fait tort au Sénégal, M. Alpha Condé !
Toutefois, il y a encore des transporteurs sénégalais bloqués de l’autre côté de la frontière en territoire guinéen, pour lesquels le ministre ne peut trouver de solution pour l’instant.

Doléances des populations
Le ministre des Infras­truc­tures, des transports terrestres et du désenclavement, Man­sour Faye, a profité de son court séjour à Kalifourou pour visiter tous les services déconcentrés de l’Etat présents dans ce village frontalier à la Guinée. Les postes des douanes, des Eaux et forêts, de la police, du Service national d’hygiène et de la gendarmerie ont le même problème : défaut d’électricité et d’eau courante. Au passage de la délégation ministérielle, les habitants, à partir de leurs domiciles, scandaient : «Courant, courant !» C’est dire que l’électrification du village est une doléance majeure.
Le maire de la commune de Linkéring, Aldiouma Boiro, a parlé de désenclavement interne : «Rallier différents villages de la commune est un casse-tête chinois en hivernage. Les routes sont impraticables. Les évacuations sanitaires en cette période se font vers la Guinée pour une bonne partie des villages», souligne-t-il.
En réponse, Mansour Faye a dit : «Je sais que le gouvernement a un programme d’électrification rurale pour 2 000 villages. Pour le désenclavement, nous verrons ce qu’il sera possible de faire en ce sens. Pour le reste, nous allons plaider pour la localité.»

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité