ActualitésSociété
A la Une

Yeumbeul : Terribles révélations sur le prédateur sexuel de l’Institut Al Khouda

Le journal Libération fait de terribles révélations dans l’affaire de mœurs qui éclabousse l’institut islamique Al Khouda de Bène Baraque, sis dans la commune de Yeumbeul Nord.
L’enseignant A. D., 29 ans, qui a été surpris le 1er avril dernier sur une fillette de 9 ans, a fait, au moins, trois victimes, toutes mineures, dont deux en l’espace de 24 heures.
D’après le directeur de l’institut, A. D. frottait son sexe contre celui de sa petite-fille, A. L., élève dans l’école âgée de 9 ans.
A. L. raconte : « Lorsque je l’ai rejoint dans la chambre des professeurs, il m’a mise sur ses jambes et a commencé à me tripoter le corps. Il a, par la suite, sorti son sexe, rabaissé son pantalon et s’est mis à le frotter contre mon vagin. »
B. Sow, enseignant, déclare qu’il a surpris le pervers, dans la chambre de repos des enseignants, assis sur le lit, la petite A. L. entre ses jambes.
F. S., une élève de 8 ans, raconte qu’A. D. a tripoté son sexe avant de la laisser partir.
A. S., 8 ans, raconte son calvaire : « Moi, c’est hier (ndlr, 31 mars) qu’A. D. m’a attiré dans la chambre des enseignants qui se trouve au 1er étage. Il m’a fait entrer à l’intérieur, s’est couché sur le lit et m’a étalée sur lui et a commencé à me tripoter… ».
Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer