salam
ActualitésInternational
A la Une

États-Unis: comment ceux qui ont financé la campagne de Trump ont été arnaqués

Des prélèvements automatiques ont été effectués chaque semaine sur les comptes de ceux qui ont décidé de participer au financement de la campagne de Donald Trump, révèle ce dimanche le New York Times. Plus de 500 000 personnes se sont plaintes et ont obtenu un remboursement.

Chaque jour pendant la campagne électorale, les partisans de Donald Trump ont reçu des textos et des mails qui sollicitaient leur soutien financier. Mais tous ceux qui ont répondu à ces appels à partir du mois de mars 2020 n’ont pas forcément prêté attention à une clause rédigée en petits caractères sur la page du site internet de l’entreprise chargée de collecter les fonds.

Cette clause autorisait un prélèvement automatique chaque mois, puis chaque semaine à partir de septembre, jusqu’au scrutin de novembre. Pour échapper à ces contributions hebdomadaires, les donateurs devaient décocher manuellement une case remplie par défaut.

À l’approche du scrutin, une autre clause a été introduite qui prévoyait le doublement de la mise initiale. Rapidement, les banques ont été saisies de milliers de plaintes de partisans de Donald Trump. En deux mois et demi, la campagne de Trump et le Comité national républicain ont été contraints de rembourser 530 000 donateurs involontaires pour un montant total de plus de 64 millions de dollars.

Certains contributeurs ont été ponctionnés au point de largement dépasser le plafond des dépenses de campagne autorisées par la loi.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité