ActualitésAfrique
A la Une

Mali : Daech revendique l’attaque qui a coûté la vie à 33 soldats maliens à Tessit

L’attaque contre la relève du poste de Tessit, a été revendiquée par le groupe Etat islamique. Elle avait fait 33 morts parmi les soldats.

Dimanche, l’Etat islamique a affirmé avoir perpétré l’attaque perpétrée le 15 mars contre le poste de sécurité de Tessit, localité située à une soixantaine de km au Sud-Est d’Ansongo, région de Gao qui a coûté la vie à 33 soldats.

Ce jour, la relève du poste de Tessit était tombée dans une embuscade tendue par une centaine d’hommes à bord de pick-ups et sur des motos.

Si 33 soldats ont été tués, selon un bilan de l’Etat major, vingt djihadistes avaient été retrouvés morts sur le terrain.

Cette attaque a été menée près des frontières du Burkina Faso et du Niger, dans la zone dite « des trois frontières ». Elle est la plus meurtrière attribuée à des djihadistes contre les forces maliennes depuis le début de l’année.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer