ActualitésSociété
A la Une

Centenaire d’Amadou Mahtar Mbow : Un trésor humain vivant célèbré

Les 100 ans de l’ancien directeur général de l’Unesco, ancien Président de la Commission nationale de réforme des institutions, Amadou Mahtar Mbow, seront célébrés, à partir de ce samedi.

Avoir 100 ans ne court pas les rues ! Amadou Mahtar est centenaire cette année et sera célébré comme il se doit. En effet, un bel et grand hommage est réservé à cet ancien directeur général de l’Unesco. Il est décrit comme un trésor humain vivant, un enseignant émérite, un grand fils du Sénégal et de l’Afrique, doublé de militant infatigable des causes de libération, de solidarité entre les peuples, de démocratie, de Droits de l’homme, de justice et d’égalité des peuples.

A cet effet, ce 20 mars, date marquant son 100e anniversaire, auront lieu à Dakar, au musée des Civilisations noires, la tenue d’un colloque international et le vernissage d’une exposition sur sa vie et son œuvre, a annoncé le comité de célébration mercredi à Dakar, lors d’un point de presse.

Le colloque traitera trois thèmes : ‘’Amadou Mahtar Mbow, l’éducateur émérite’’ ; ‘’Amadou Mahtar Mbow, le visionnaire : actualité du Nouvel ordre mondial de l’information et de la communication (Nomic) et du consensus’’ ; ‘’Amadou Mahtar Mbow, permanence d’un engagement politique et citoyen’’.

Pour ce qui est du vernissage, il marquera le début d’une exposition itinéraire à travers le pays et le monde. La première étape sera le musée des Civilisations noires, ce samedi. Cette exposition sera, ensuite, reversée au fonds documentaire de la future Fondation Amadou Mahtar Mbow.

‘’À partir du mois d’avril, l’évènement aura lieu au musée de l’Ifan. Ça ne sera pas sous le même format, ni le même contenu. Ceux qui aiment l’art seront bien servis. Ceux qui veulent comprendre le combat pour le rapatriement des œuvres d’art seront aussi servis par cette exposition. C’est également une occasion pour voir d’autres facettes du trésor artistique et culturel du pays et de l’Afrique’’, a indiqué le vice-président de la commission d’organisation et communication, le Pr Boubacar Diop dit ‘’Buuba’’.

Au mois de mai, l’université Amadou Mahtar Mbow recevra les activités. Le mois qui suit, annonce Buuba, si la pandémie de la Covid-19 est neutralisée, il est possible que l’Ucad organise son exposition, ‘’parce que l’Ucad aussi à son patrimoine. Il y a dix ans, elle a organisé une exposition sur la vie et l’œuvre du doyen Amadou Mahtar Mbow’’, soutient-il.

A la suite de cela, ceux qui sont dans les autres régions du Sénégal, de même que ceux qui se trouvent dans d’autres pays africains pourront recevoir l’exposition, s’ils en font la demande et s’ils auront les équipements et les moyens nécessaires.

Selon la présidente de la même commission Fatou Mboup, au regard du contexte spécial lié à la pandémie de la Covid-19, la célébration du centenaire, ce samedi, ‘’se déroulera dans le plus strict respect des conditions sanitaires prévalant au moment de l’évènement, sous la supervision des techniciens du ministère de la Santé et de l’Action sociale’’.

Ainsi, il y aura une organisation en bimodale avec du présentiel en minima, et du désinentiel en maxima. ‘’Nous sommes en relation avec les autorités sanitaires et nous sommes très limités en nombres ici (au MSN). Mais ça nécessite un dispositif et nous nous y attelons. Et ce dispositif est d’autant plus important que l’organisation en ligne doit se faire et devrait réussir pour que tout le monde, à travers le monde entier, puisse suivre ce qui va se faire’’, renchérit Amadou Mahtar Kane, membre de la commission finance et recherche de financement.

‘’Nous devons nous réjouir de l’engouement que nous rencontrons avec les personnes qui apportent leur contribution spontanément. Ça peut être des contributions matérielles, intellectuelles et financières’’, a-t-il demandé.
EnQuête

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer