ActualitésPolitique
A la Une

Antoine Diome sur les manifs : « Force restera à la loi »

Le ministre de l’Intérieur, Antoine Diome vient de réagir suite aux manifestations violentes qui ont éclaté dans quasiment tout le pays après l’arrestation, ce matin, d’Ousmane Sonko pour trouble à l’ordre public. Joint par la Rts, le gardien de l’ordre public, gravement menacé, assure que toutes les dispositions seront prises pour le rétablissement de la paix et la quiétude.
« Nous sommes dans une période où par décret du président de la République, il a été interdit de procéder à des rassemblements. En exécution de ce décret, moi-même j’ai pris des arrêtés sur la base desquels il est interdit de procéder à des processions, d’organiser des rassemblements ou des attroupements. Bien naturellement vous avez bien suivi toute cette affaire qui concerne la justice et qui a fait l’objet d’une instruction en cours. Je dois préciser que tout citoyen se doit de respecter les lois et règlements de notre pays », déclare-t-il pour rappeler le contexte.
Avant d’ajouter : « une affaire en justice est traitée conformément aux lois et règlements en vigueur. Donc il appartient à la justice et certainement pas au ministère de l’intérieur de dire ou de déterminer quelle est la suite à réserver à une affaire en cours. Mais en tout état de cause, pour ce qui concerne le maintien ou le rétablissement de l’ordre public, force restera à la loi et toutes les dispositions seront prises par la République du Sénégal pour qu’il n’y ait pas de débordements ».
Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer