salam
ActualitésJustice
A la Une

Meurtre de l’imam de la Mosquée de Diamaguene Sicap Mbao : son fils condamné à la réclusion criminelle à perpétuité

La sentence est tombée pour Serigne Mamadou Mansour Diop, accusé d’avoir égorgé son père, par ailleurs Imam Ratib à Darou Salam sis à Diamaguène Sicap Mbao. Il a été condamné à la réclusion à perpétuité par la chambre criminelle du tribunal de Grande instance de Dakar.

Le juge de la chambre criminelle  du tribunal de grande instance a infligé une lourde peine à Mansour Diop, qui va passer le restant de ses jours en prison. Jugé le 16 février dernier pour parricide, le mis en cause avait une altercation avec son père, imam Ratib de Darou Salam, qui a refusé de lui donner du sous pour son petit déjeuner. Submergé par la colère, Mansour a commis l’irréparable en tuant son père.

Les faits qui a valu la réclusion criminelle à perpétuité Mansour Diop remontent au 23 novembre 2017. Après cet acte ignoble, l’inculpé a pris la poudre d’escampette en se réfugiant dans la forêt de Bargny. Un mois après son crime, Mansour est retourné dans sa maison familiale, pour récupérer sa carte d’identité, dit-il. L’occasion fut saisi par ses frères qui l’on livré à la police.

Face aux enquêteurs, Mansour avait reconnu les faits, selon le magistrat qui lui rappelle ses propos  « Je me suis battu avec mon père, dans sa chambre. Je lui ai infligé deux coups de couteau à la poitrine. Quand il est tombé, je l’ai égorgé. Ceci fait, je l’ai enfermé dans la chambre avant de laver le couteau et de l’offrir au vendeur peulh. Je ‘étais pas lucide au moment des faits. Je consommais de la drogue et buvais de l’alcool». Poursuivant ses idées le mis en cause a fait savoir qu’i suivait les instructions de son père qui lui demandait de l’achever. Renseigne le journal ‘’Source A’’.

Face au juge à la barre de la chambre criminelle, Saura a tout nié. Ses frères, ont témoigné coupable leur frère qu’ils jugent violent et n’hésite pas à user d’armes pour faire face à son adversaire. L’un d’eux Abdoulaye Diop, affirme que Sora avait une fois poignardé son frère avec une arme blanche.

Malgré les dénégations de Mansour Diop, le réquisitoire du ministère public a été suivi, il est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité