salam
ActualitésSantéSociété
A la Une

Vaccins anti-Covid : La bamboula des VIP et militants de l’APR

Ce qui se passe avec la campagne nationale de vaccination relève purement de la ségrégation vaccinale.

Des VIP, militants politiques (de l’APR) et leurs familles, reçoivent des doses de vaccins dans les centres dédiés au détriment des ayants droits, notamment les personnes âgées et celles qui souffrent de comorbidité.

Selon EnQuête, à la Médina, une dame responsable politique, mobilise ses associations de soutien pour faire vacciner leurs membres.

Ce, au moment où des hémodialysés font des mains et des pieds pour accéder au vaccin.

À Diourbel aussi, on note une politisation du vaccin. La campagne vaccinale pour toucher les cibles prioritaires, hormis le personnel médical, n’a pas encore commencé.

Des personnes qui n’ont même pas 40 ans et qui ne présentent pas de comorbidité se font vacciner.

Outre la ripaille des politiciens, des témoignages épinglent aussi certains personnels de santé, qui se permettent la largesse de faire passer amis et proches, en dehors de toute procédure.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité