salam
ActualitésSantéSociété
A la Une

FAC MEDECINE Cessation des activités : Les étudiants exigent leur dose de vaccin anti Covid-19

La Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontologie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) a observé une cessation d’activités hier. Pour cause, les étudiants veulent le renouvellement du contrat avec Dakar dem dikk (3D), la vaccination contre le Covid-19 et l’hépatite B. Ils annoncent qu’ils vont passer à la vitesse supérieure si rien n’est fait.

Ce lundi était une journée morte à la Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontologie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). Les étudiants, exaspérés par l’attitude de leur tutelle, ont observé une cession d’activités pour une durée de 24 heures. «Le mouvement d’humeur ne va pas s’arrêter là, car nous n’allons pas hésiter à utiliser tous les moyens syndicaux pour obtenir gain de cause», a alerté le président de l’Amicale des étudiants de la Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontologie de l’Ucad. Mouhamed Kébé a expliqué que trois points de revendication ont été portés à la connaissance des autorités depuis septembre, mais elles n’ont pas réagi.
«Depuis septembre, nous avons adressé des correspondances à la faculté, au rectorat ainsi qu’au ministère. Nous privilégions le dialogue. La démarche pacifique et responsable que nous avons adoptée s’est avérée sans succès», a-t-il expliqué avant de lister les points de revendication. «Nous dénonçons une situation invivable. Les étudiants, de manière injustifiée, sont privés de vaccination au niveau des sites hospitaliers alors que nous sommes en première ligne de la lutte contre le Covid-19. Ce qui est absurde et que nous dénonçons avec la dernière énergie», a souligné Mouhamed Kébé. Qui a expliqué que c’est le même problème que vivent les étudiants concernant les mesures préventives visant à protéger contre l’hépatite B. «Les étudiants sont exposés au virus de l’hépatite B. Depuis des années, nous faisons des démarches avec des stratégies, mais nous notons que l’autorité daigne ne pas accorder d’importance à ce point. On ne va plus se laisser aller. Nous ne sommes plus disposés à laisser l’autorité risquer la vie des étudiants. C’est pourquoi nous avons procédé à la cessation des activités dans la faculté. Nous rappelons à l’autorité qu’elle a le devoir moral et étatique de protéger les étudiants. Il faut nous vacciner contre les pathologies les plus récurrentes», a ajouté le président de l’Amicale. Ce dernier a informé que la «goutte d’eau qui a fait déborder le vase» est le non-renouvellement du contrat entre l’Ucad et la société de transport public Dakar dem dikk (3D). «Nous notons la démarche sarcastique du rectorat. Le partenariat avec Dakar dem dikk permettait aux étudiants d’aller dans les sites hospitaliers. Ce contrat ne résolvait qu’en partie le problème du transport. Depuis 2006, tous les recteurs ont automatiquement renouvelé le contrat. Cette année, nous avons constaté une léthargie du recteur qui ne veut pas renouveler le contrat et qui se permet de vouloir nous berner. Nous appelons Aly Mbaye à revoir sa copie et reconduire le contrat avec Ddd», a lancé Mouhamed Kébé.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité