ActualitésSociété
A la Une

Interdiction de livraison durant la nuit: les restaurateurs crient leur désarroi

Dans le contexte de Covid-19, le couvre-feu instauré le 6 janvier 2021, constitue un véritable fardeau pour les restaurateurs. Dans un communiqué rendu public, le collectif «laisser nous livrer » des restaurateurs, décrit la situation actuelle qui nuit à leur travail. Les tenants de restaurants disent voir leur chiffre d’affaires baisser et  ne voient plus de clients, suite à l’interdiction de livrer au-delà de 21 heures.

Pour relancer leurs activités, le collectif des restaurateurs a rencontré le Gouverneur et le Préfet de Dakar le 26 janvier et leur a communiqué par courrier des listes nominatives d’agents pouvant livrer au-delà de 21 heures. Après une rencontre avec le Directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur dans le seul but d’obtenir une autorisation de livraison, le collectif dénonce le mutisme du ministre, Antoine Félix Diome.

Selon le journal « L’As Quotidien », le chiffre d’affaires des tenants de restaurants a connu une baisse de 70%. Par conséquent, de nombreux restaurants sont fermés, et des travailleurs ont été « licenciés ».
Face à ce manque qui freine le gagne-pain des restaurateurs, le collectif « laisser nous livrer » en a « ras le bol » et reste « solide » pour une réponse en leur faveur de la part du ministère de l’Intérieur.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer