ActualitésAfriquePolitique
A la Une

ALPHA CONDÉ : « DES PAYS QU’ON DIT DÉMOCRATIQUES METTENT LEURS OPPOSANTS EN PRISON »

A l’occasion du lancement du Forum de l’investissement  en Guinée ce mercredi, le Président guinéen en avait certainement gros sur le cœur devant le comportement de certains médias étrangers. Alpha Condé s’est particulièrement défoulé sur la presse française qu’il accuse de caricaturer son régime.
«La Guinée a fait d’énormes progrès sur le plan des droits humains mais on continue à la considérer comme avant. Des pays qu’on dit démocratiques en Afrique, ils mettent leurs opposants en prison. Nous, on n’a jamais mis d’opposants en prison. Les gens qui sont en prison ne sont pas des hommes politiques malgré la campagne. Les journalistes français ne respectent pas les Chefs d’Etat africains. Moi je n’accepte pas qu’on ne me respecte pas. On doit se comporter avec moi comme avec le président français. Ce que tu ne peux pas faire au président français, tu ne le feras pas avec moi. C’est pourquoi RFI et France 24 racontent ce qu’ils veulent », a déclaré Alpha Condé.

Par ailleurs, le chef de l’État guinéen promet, non sans menace, de récupérer tout patrimoine qui appartient à l’État.
«L’année 2021 c’est l’année de la transformation complète de la Guinée, qu’ils le veuillent ou pas. Vous savez, les Guinéens n’ont pas honte, ils ont peur, alors, c’est comme la tortue, il faut mettre le feu derrière. C’est ce qui va se passer. Et désormais, le bien de l’État sera respecté. Nous avons fait la géophysique. Nous connaissons des villas et des bâtiments. On n’a pas voulu faire la chasse aux sorcières, mais désormais aucun franc n’ira quelque part si ce n’est dans les caisses de l’État. Et je suis convaincu qu’en une année nous allons doubler nos ressources internes », a promis le président Alpha Condé.
En fin, il a invité la nouvelle direction générale de l’organisation financière à apporter des financements aux projets des hommes d’affaires guinéens. « Vous avez fait l’investissement à Alcoa qui est une société américaine, à Sheraton, mais très peu d’investissement aux opérateurs économiques guinéens. Ce que nous souhaitons désormais, qu’effectivement la SFI finance les investisseurs, les hommes d’affaires guinéens », a fait comprendre Alpha Condé

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer