ActualitésSociété

Décès d’une vingtaine d’enseignants dû à la covid-19: le ministère de l’Education nationale dément le SG du Cusems

Le porte-parole du ministère de l’Education nationale, Mohamed Moustapha Diagne, a démenti le Secrétaire général du Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen et du secondaire (Cusems), Abdoulaye Ndoye, qui a déclaré qu’une vingtaine d’enseignants sont morts de la covid-19.

« Il n’y a pas 20 morts chez les enseignants. Cette déclaration n’engage que le secrétaire général du CUSEMS. Le seul décès lié à la Covid-19 dans l’espace scolaire est un directeur d’école à Touba Toul. Et le ministère n’a jamais caché cette information », a expliqué le porte-parole à Dakaractu.

Pour lui, le patron du Cusems fait des affirmations sans preuve aucune, car dira-t-il « M. Ndoye n’a fait aucune étude qui lui permet de faire ces affirmations. Et même s’il y avait ces décès, quelle est l’étude qui lui permet de dire que ces enseignants sont morts de covid-19. »

En outre, Abdoulaye Ndoye a également dénoncé le non-respect des mesures barrières à l’école. Sur ce point, Diagne affirme que « le ministre est conscient du problème et il a donné des instructions aux inspections d’académies et aux IEF qui sont chargées d’assurer l’application sur le terrain.

Le ministère avait donné 1,5 milliard pour l’achat de matériel de protection (lave-main, gel, savon…) en plus d’une distribution de 5 millions de masques. » Enfin, M. Diagne a invité tous les acteurs au « calme et de sérénité dans ce contexte si particulier de pandémie ».

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer