ActualitésPolitique
A la Une

Sonko choisit Aïda Mbodj comme « avocate » devant la Commission Ad hoc

C’est le « Fast-Track » pour la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko, accusé de « viols répétés » et « menaces de mort » par une masseuse d’un institut de beauté, « Sweet Beauty Spa », répondant au nom d’Adji Sarr. Le leader de Pastef Les Patriotes, principal accusé, a choisi sa collègue Aida Mbodji, député-non inscrit, pour le défendre devant le jury du Comité Ad hoc.

En effet, Mme Mbodji va porter la robe d’avocate pour assurer sa défense devant la Commission Ad hoc, composée de 11 membres qui sera en charge de l’instruction de son dossier à l’Assemblée nationale.

Autre fait majeur dans cette affaire, c’est le retrait du député Fatou Ndiaye de « Rewmi » des instances de la Commission Ad hoc. En effet, dans la nuit du mardi, le groupe des non-inscrits qui s’est fortement opposé à l’adhésion de Mme Ndiaye, l’a finalement « chassée ».

Et c’est désormais le député Cheikh Bamba Dièye qui représente les députés non-inscrits à la commission d’instruction de la levée de l’immunité parlementaire, ce sera installée ce mercredi.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer