SHARE
Vous pouvez partager les articles

Ils réclament la libération de Khalifa Sall, coûte que coûte. Et pour arriver à leurs fins, les jeunes « Khalifiste » sont déterminés à mener leur combat jusqu’au bout. L’heure n’est plus au discours, ces derniers sont passés à l’acte pour se faire entendre. Et à la place de manifestations dans les rues de Dakar, ils ont observé une grève de la faim, depuis jeudi 31 août, pour se faire entendre. Modou Diagne Fada est allé à leur rencontre, ce 10 septembre. Il a voulu s’enquérir de la situation de ces jeunes, dont certains sont dans une situation assez critique.

Suite à l’évacuation, à l’hôpital, de plusieurs grévistes de la faim, dont deux dans un état critique, le leader du parti Ldr/Yessal a rendu visite aux jeunes « Khalifistes », à la permanence de la Coalition Mankoo Taxawu Sénégaal (Mts), sise aux deux voies de Sacré-cœur. Visiblement touché par cet acte de « bravoure », Modou Diagne Fada a voulu partager avec eux « la pertinence de leur combat ».

« Nous sommes venus aussi les voir en tant que député. Ce sont des jeunes, ils font partie du peuple et c’est eux qui doivent assurer la relève. Nous voulons les voir grandir en bonne santé, gardant toutes leurs capacités de production intellectuelle et économique. Et nous savons que la grève de la faim laisse toujours des séquelles » , regrette Modou Diagne Fada.