SHARE

Techniquement, Mbaye Niang est bien outillé. Seulement, il a tardé à donner une trajectoire ascendante à sa carrière. Avec l’arrivée au Torino du coach Mazzarri qu’il connait pour avoir travaillé avec lui à Watford en Angleterre, le Sénégalais est attendu pour une éclatante deuxième partie de saison en Série A.

L’espoir placé en lui était grand lorsqu’il venait de signer avec Torino durant l’été 2017. Un espoir qui est tombé à l’eau après les mauvaises performances du joueur. Seulement de temps en temps il renait et porte son équipe à la victoire.

Mais, avec l’arrivée du nouveau coach de Torino, l’ancien de Watford pourrait avoir du temps de jeu pour enfin imposer son talent. Toutefois, Mazzarri ne compte pas lui faire des faveurs. Après sa prise de fonction, le coach a communiqué sur le cas Mbaye Niang.

«Niang est un garçon que je connais, c’est un bon garçon. Il sait qu’il doit travailler sur sa condition physique, car il ne se donne pas à 100%. Il a été bien en Angleterre. Maintenant, c’est le moment pour lui de faire parler tout son potentiel. Il doit tout donner, même aux entrainements, car on ne peut pas éternellement lui donner sa chance et je vais tout faire pour qu’il soit performant», a fait savoir le technicien lors de sa première conférence de presse. Ce message, l’attaquant l’a bien entendu. Car, dès son premier match avec Mazzarri à Torino, le joueur a accompli un match parfait sanctionné d’un but.

Mbaye Niang avec l’équipe nationale du Sénégal

Sa première convocation pour le match contre le Cap-Vert le 7 octobre 2017, en qualification pour le mondial 2018, avait été accompagnée d’un tollé immense puisque pour certains Sénégalais le joueur avait opté pour la France au détriment du Sénégal. Malgré cela, Mbaye Niang s’est bien comporté lors des matches qu’il a eu à jouer avec l’équipe nationale.